Effectifs 

511 brebis

5 élevages à vocation économique seulement. 2 élevages commencent à travailler en système laitier.

Productions

Viande d'agneau

Fromages de brebis de Belle-île

Laine

Carte d’identité de la race

  • Taille : 59 à 61 cm environ au garrot - Poids vif moyen : 45 à 50 kg (brebis) – 70 à 85 kg (béliers)
  • Prolificité (d’où la race tire son ancien nom, la Race de Deux ) : portées gémellaires courantes. Quelques lignées peuvent exceptionnellement aller jusqu’à 3 ou 4 agneaux.
  • Robe blanche ou noire unie (de gris à brun foncé). Certains sujets blancs portent des tâches rousses.

Berceau de race : Belle-île-en-Mer

Les atouts du Belle-île

  • Agnelage facile, agneaux résistants
  • Brebis bonnes laitières, fournissant un lait de caractère
  • Caractère très sociable apprécié des éleveurs

Repères technico-économiques

Lire la fiche technique 2014 "Belle-île"

Où trouver ses éleveurs et ses produits?

Accédez aux coordonnées des éleveurs sur le site de Denved Ar Vro

Acheter ou vendre des animaux

  • Contact du bénévole de l'association en charge de la diffusion des annonces d'achat/vente : Jean-Luc Gion, secrétaire de Denved Ar Vro : 06 48 61 70 16 - denvedarvro[at]moutonsdebretagne.fr
  • Pour un projet d'installation professionnelle : contactez la Fédération des Races de Bretagne

Son histoire en quelques dates clés

XIXème siècle : la Race de Deux est issue du métissage de la race bretonne avec des moutons flandrins introduits au XVIII ème siècle notamment dans le Morbihan, principalement autour de Vannes.

1985 : Le Professeur Xavier Malher de l’Ecole Vétérinaire de Nantes, sur les indications du Docteur Etienne Lebigre, actuel vétérinaire insulaire, retrouve sur Belle-île une quinzaine d’animaux dénommés "Belle-île" ; cette race n’est autre que la survivance de la Race de Deux .

1988 : Début du programme de conservation par l’acquisition d’une douzaine d’animaux prélevés sur l’île. Une étude sur la prolificité de cette population est lancée à l’école vétérinaire de Nantes (par X.Malher), opération qui permet de développer le cheptel de départ

1994 : Acquisition de quelques reproducteurs par l’Ecomusée du pays de Rennes directement sur l’île

1998 : Création du CRAPAL (Conservatoire des Races Animales en Pays de la Loire), qui arrive en appui au programme de conservation de la race

2001 : Cession de l’ensemble du cheptel de l’école vétérinaire, et création d’une douzaine de nouveaux élevages

2004 : Création d’une association pour les races ovines Landes de Bretagne et Belle-Ile, sous le nom de "Denved Ar Vro – Moutons des Pays de Bretagne".

Historique et missions de l'association de race

L’association Denved Ar Vro, créée en 2004, regroupe les races Landes de Bretagne et Belle-île.

Elle porte particulièrement son effort sur le lien entre éleveurs par la diffusion d'annonces d'achat/vente, la tenue de réunions "fonds de bergeries", sur la communication interne et externe (bulletin de liaison associatif et site Internet), sur la promotion et la présence aux manifestations et salons, et sur l'encadrement technique des éleveurs (visites d'élevages, formations). Dans un contexte d’augmentation régulière des effectifs, l’association mène également des actions vers la valorisation des produits laine et viande, et depuis peu, les produits de la transformation laitière et le pâturage des espaces naturels sensibles.

Parmi les projets en cours :

  • Volonté de faciliter l’adhésion : mise en place d’une cotisation gratuite d’un an

  • Augmenter le nombre de formations en les développant à de nombreux sujets : laine et santé animale, alimentation, génétique, initiation à la tonte…

  • Développer une réflexion sur l'entretien des espaces naturels

  • Développement de projets de caractérisation du goût de la viande pour davantage la valoriser

Effectifs 

511 brebis

5 élevages à vocation économique seulement. 2 élevages commencent à travailler en système laitier.

Productions

Viande d'agneau

Fromages de brebis de Belle-île

Laine