Effectifs

1 500 chèvres des Fossés environ

250 élevages recensés adhérents à l'association

Environ 15 producteurs professionnels : principalement des producteurs fromagers, et quelques professionnels de l'écopâturage.

Productions

Fromage de chèvre des Fossés

Viande de chevreau

Prestation d'écopâturage

Carte d'identité de la race

  • Taille petite à moyenne (65 à 75 cm pour les mâles) - Poids vif moyen : 40 kg (chèvres) – 50 à 60 kg (boucs)
  • Poil mi-long ou long, parfois pourvu d’une épaisse "bourre" en hiver
  • Robes de couleurs très variées (non standardisée)
  • Race généralement cornue (cornes courtes pour les femelles, longues pour les mâles)

Berceau de race : Régions Bretagne, Haute et Basse-Normandie, Pays de la Loire ; globalement, "de l’estuaire de la Loire à l'estuaire de la Seine"

Les atouts de la Chèvre des Fossés

  • Rustique, adaptation au climat océanique doux et humide, bons aplombs et résistance au piétain
  • Bonne valorisation de toutes les ressources
  • Docile (respect des espaces clos) et familière
  • Maternelle

Repères technico-économiques

Lire la fiche technique 2014 "Chèvre des fossés"

Acheter ou vendre une Chèvre des fossés

  • Contact de l'association pour les achats/vente d'animaux : aspchevredesfosses[at]gmail.com
  • Pour un projet d'installation professionnelle : contactez la Fédération des Races de Bretagne

Son histoire en quelques dates clés...

XIXe et XXe siècle : La chèvre est "vivrière" dans les campagnes, décrite comme "la vache du pauvre", utilisée modestement pour son lait, sa viande et sa peau. Comme son nom l'indique, elle était utilisée à l'entretien des talus et fossés, élevée au piquet ou gardée par les enfants. On ne trouve aucune trace dans la littérature zootechnique de cette époque, ni aucun statut dans le monde agricole.

1994-1995 : l’Institut de l’élevage (Idele) commence à parler de la Chèvre des Fossés

1995 : Début des recherches par l’Ecomusée du Pays de Rennes et l’ Idele. Quelques sujets domestiqués sont repérés dans la Manche (région de Briquebec). Un troupeau sauvage de chèvres des fossés  en liberté (20 ou 25 boucs, 2 ou 3 chèvres) est repéré sur les côtes de la Hague, dans la Manche. En savoir plus sur le troupeau sauvage de la Hague

Fin des années 90 : Un comité technique prend forme autour de la race (Ecomusée du Pays de Rennes, Groupe mammologique normand, Conservatoire du littoral, Arche de la nature du Mans…), avec l’appui technique de l’Institut de l’élevage et du CRAPAL, le Conservatoire des Races Animales en Pays de Loire.

2004 : La race est reconnue officiellement par le ministère de l’Agriculture (code 44)

2007 : Création de l’Association de Sauvegarde et de Promotion de la Chèvre des Fossés.

Historique et missions de l'association de race

L’A.S.P Chèvre des Fossés est créée en 2007 suite à la progression des effectifs et à la volonté de professionnalisation des certains éleveurs. Elle mène diverses actions d’un plan de conservation de la race, qui vise à caractériser et pointer les animaux (notamment les reproducteurs) et leurs caractéristiques morphologiques. Elle participe à une collecte de semence de boucs (ciblés en fonction de leur typicité ou de leur originalité génétique) notamment destinées à la cryobanque pour de futures inséminations artificielles (I.A). La communication et le lien entre éleveurs est aussi un domaine d’action privilégié, à travers des visites d’élevages, la mise en place et l’entretien du site Internet, d’un bulletin de liaison (le "chèvrefeuille", diffusée 2 à 3 fois/an), des panneaux informatifs, des petites annonces en ligne pour l’achat/vente/échange/le prêt d’animaux… L’Association travaille à développer et promouvoir la race à travers sa valorisation, notamment par la transformation de son lait, et par son utilisation pour l’écopâturage. Elle travaille les aspects technico-économiques et l'installation de porteurs de projet en lien avec la Fédération des races de Bretagne.

Elle a ainsi développé d'abord une bouquinière, pépinière d'élevage de jeunes mâles reproducteurs sur la commune de Chartres-de-Bretagne pour mise à disposition des éleveurs, puis a créé en 2017 une pépinière de chevrettes pour fournir les fromagers en femelles productives, en lien avec le Parc Naturel Régional d'Armorique sur le domaine de Menez-Meur.

La gestion du livre généalogique de la race est assurée par Louise Joly, à l’Institut de l’élevage.

Effectifs

1 500 chèvres des Fossés environ

250 élevages recensés adhérents à l'association

Environ 15 producteurs professionnels : principalement des producteurs fromagers, et quelques professionnels de l'écopâturage.

Productions

Fromage de chèvre des Fossés

Viande de chevreau

Prestation d'écopâturage